Témoignages

Oualid, ancien stagiaire du site de Roubaix « Je m’appelle Oualid, j’ai  25 ans et vis à Roubaix. J’ai fini mon contrat en octobre 2014, après un très bon accompagnement de la part de l’E2C. Je suis parti de presque de rien et là je suis en formation Technicien en logistique d’entreposage à l’AFPA de Lomme. L’examen sera en juin prochain. Vive l’E2C !». »

  Alban, ancien stagiaire du site de Lille, aujourd’hui Brancardier à l’Hôpital St Vincent de Paul de Lille « L’individualisme, certainement la force de l’E2C. Nous arrivons dans cette école avec très peu de motivation et toujours aucune confiance. Mais la différence se fait sentir très vite, l’individualisme est présent ainsi que la considération.
Le monde recommence à tourner avec nous. Le manque de motivation peut être présent mais impossible de le laisser remettre tout en question puisque le formateur référent sera présent directement pour redonner du courage au stagiaire. Le raisonner au plus vite est le plus important. C’est ce qu’il m’est arrivé de nombreuses fois et j’ai constaté la même situation chez les autres jeunes. Pendant plusieurs mois nous sommes entourés, aidés, rémunérés, nous pouvons alors nous concentrer totalement sur la recherche du domaine professionnel qui pourra nous épanouir. »
dorothee Dorothée, bénévole E2C Roubaix depuis 2009 « Pendant mes années d’activités professionnelles, j’ai toujours été sensibilisée par les problèmes que rencontrent les gens pour se présenter dans une entreprise : la tenue, la prise de contact directe ou par téléphone, la poignée de main, l’incapacité à mettre en valeur ce qu’ils ou elles ont fait… Depuis, je viens chaque mardi à l’E2C et j’aime beaucoup passer ces 2 heures avec les groupes de jeunes qui, pour beaucoup, veulent vraiment s’en sortir. Nous travaillons sur la recherche du 1er stage, certains sont assez à l’aise, d’autres n’ont jamais fait de démarche pour postuler à un emploi ou un stage : ils partent complétement dans l’inconnu. On devrait tous en tant qu’adulte nanti d’un travail, ou d’une sécurité du lendemain venir comprendre le parcours de ces jeunes qui très souvent sans conseil, sans aide, sans guide, avec des orientations bizarres et de vrais accidents de parcours doivent construire leur vie. Je pense qu’on les considèrerait d’une manière complètement différente et qu’on pourrait admirer leur courage. »
 

Gwenaëlle Rault, ancienne stagiaire, aujourd’hui apprentie Cuisinière « L’E2C m’a apporté une assurance, de l’expérience et surtout un emploi. Les stages réalisés m’ont permis d’avancer et d’avoir encore plus confiance en moi. En sortant de l’E2C, j’ai travaillé en tant que nourrice à domicile, puis j’ai signé un contrat d’apprentissage de deux ans, au sein d’un collège. J’ai obtenu mon CAP Cuisine, en terminant 4 fois major de promotion ! J’ai pu aussi venir témoigner sur mon parcours devant les nouveaux stagiaires. J’ai désormais mon appartement et signerai bientôt un nouveau contrat, pour continuer mes études, effectuer un Bac Pro, et devenir ensuite Manager. Sans l’E2C je n’aurais jamais obtenu tout cela. Je remercie beaucoup les formateurs qui ont été là et m’ont soutenue dans toutes mes démarches professionnelles. »

  Frédéric Mottez, Directeur de l’entreprise Mottez « En tant que chef d’entreprise et père de famille, j’ai toujours été sensible à la difficulté qu’ont les jeunes à trouver leur voie.J’ai découvert l’École de la deuxième chance qui, par une pédagogie très originale, met tout en œuvre pour redonner confiance à des jeunes en difficulté afin qu’ils trouvent leur projet professionnel. L’Ecole de la deuxième chance réalise un suivi personnalisé, sur mesure ; elle donne aux jeunes une ouverture dans de nombreux domaines. » Ensemble, contribuons à l’émergence de jeunes talents
Ani, ancienne stagiaire du site de Roubaix, aujourd’hui Réceptionniste à l’Hôtel Carlton de Lille « Avant de venir à l’E2C je n’avais pas beaucoup d’expérience en France et grâce à l’E2C j’ai fait beaucoup de stages et j’ai validé mon projet professionnel. J’ai amélioré mes connaissances en langue française, anglais, maths… . J’ai trouvé des amis avec qui je garde le contact aujourd’hui. Et le plus important : j’ai trouvé du travail ! Je suis en contrat pro à l’hôtel Carlton sur Lille et prépare mon diplôme avec CEPRECO pour une Licence professionnelle gestion touristique et hôtelière. Je remercie toute l’équipe de l’E2C car grâce à vous j’ai eu beaucoup de courage pour avancer et ne pas lâcher. »
 Imprimer